hero image

FAQs

Voici les questions les plus souvent posées au sujet du soutien vésical uresta®.

Si vous ne voyez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas nous contacter.

Non, l’urine ne jaillit pas lorsque le soutien vésical uresta® est retiré. Le soutien vésical uresta® est inséré dans le vagin et est moulé de façon à ce que sa partie la plus large fournisse un soutien à l’urètre pour réduire ou éliminer complètement les fuites22.

Pour certaines femmes, la première utilisation du soutien vésical uresta® est parfois intimidante; toutefois, après avoir essayé différentes tailles et déterminé la taille et la position appropriées, le soutien vésical uresta® peut faire toute la différence.

L’utilisation d’un lubrifiant à base d’eau facilite l’insertion. Sélectionnez la plus petite taille de support de vessie (taille 3). Avant l’insertion, lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau, puis rincez en profondeur. L’insertion du soutien vésical uresta® pourra s’avérer plus facile pour certaines femmes lorsqu’une jambe est surélevée, par exemple, en appuyant un pied sur la toilette ou sur un banc.

Une fois le soutien vésical uresta® inséré, bougez pour sentir s’il se déplace ou glisse vers le bas; dans ce cas, envisagez l’essai de la taille suivante. Si vous ressentez un inconfort, repositionnez le soutien vésical ou essayez la taille précédente. Déterminer la taille et la position appropriées peut prendre un certain temps, tout comme s’habituer à la nouvelle sensation de porter le dispositif uresta®, mais vous ne devriez ressentir ni douleur ni inconfort durant l’utilisation. Si vous pensez nécessiter une taille inférieure ou supérieure à celles incluses dans la trousse, communiquez avec votre détaillant.

L’utilisation d’un lubrifiant à base d’eau peut s’avérer utile durant l’insertion. Vous pourrez également éprouver un certain inconfort et de la pression lorsque vous insérez le soutien vésical uresta®, pour la première fois; cependant, vous ne devriez ressentir aucune douleur. Dans le cas contraire, vous souffrez peut-être d’un trouble qui nécessite un traitement avant l’utilisation du soutien vésical uresta®. Consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien pour obtenir des conseils.

Vous allez sentir la présence de votre soutien vésical uresta® lorsque vous allez l’insérer pour la première fois, mais une fois bien en place, vous ne devriez plus ressentir quoi que ce soit23. C’est un peu comme si vous utilisiez un tampon.

Il a été démontré lors des essais cliniques que le soutien vésical uresta® peut réduire considérablement ou enrayer les fuites d’urine chez les femmes qui souffrent d’incontinence à l’effort (parfois appelées petites fuites urinaires accidentelles). Lors des essais cliniques, 17 femmes sur 20 ont constaté une diminution importante des fuites d’urine, et 6 femmes sur 10 ont remarqué un arrêt complet des fuites. Plus des trois quarts des femmes qui se sont dites satisfaites de leur soutien vésical uresta®ont continué à l’utiliser à long terme 24.

Vous pouvez acheter vous-même votre soutien vésical uresta® (en ligne ou dans les pharmacies qui vendent uresta®) ou avec une ordonnance (il se pourrait que votre régime privé d’assurance maladie rembourse le coût du pessaire, mais vous aurez besoin d’une ordonnance de votre médecin pour être admissible à cette couverture).

Vous pouvez acheter vous-même votre soutien vésical uresta® en ligne ou dans les pharmacies qui vendent uresta®. Le coût du soutien vésical uresta® pourrait être couvert par votre régime privé d’assurance maladie, mais vous aurez besoin d’une ordonnance de votre médecin pour être remboursé.

Le soutien vésical uresta® Le support de vessie uresta® peut être utilisé de différentes manières en fonction de votre style de vie:

1. Toute la journée – – insérez votre uresta® uresta® dans le vagin le matin. Retirez-le au coucher.

2. Pour des activités spécifiques – insérez votre uresta® vant toute activité provoquant des fuites pour vous (par exemple, la course, le yoga). Retirez-le une fois l’activité terminée.

3. Retirez votre uresta® avant les rapports sexuels.

Cela n’est pas un problème puisque le soutien vésical uresta® se porte sans inquiétude pendant 24 heures.

Nous recommandons de laver le pessaire uresta® a uresta® à la main avec un savon doux et de le laisser sécher à l’air livre dans son étui.

Si votre soutien vésical uresta® est inséré de la bonne façon, vous devriez être en mesure d’uriner et d’aller à la selle. Si vous en êtes incapable, essayez un plus petit format26.

Vous devez retirer votre uresta® avant d’avoir des rapports sexuels27.

Certaines femmes utilisent deux tailles différentes en fonction des activités qu’elles pratiquent et de leur état de santé. Des femmes ont indiqué utiliser une certaine taille durant le jour, mais la taille suivante lorsqu’elles font de l’exercice. D’autres utilisent une taille supérieure lorsqu’elles savent qu’elles sont susceptibles de tousser, d’éternuer ou même de rire plus souvent qu’à l’habitude.

Nous recommandons de le remplacer chaque année. Par contre, remplacez rapidement votre uresta® si vous constatez un défaut (comme une fissure)28.

Essayez les trois formats de soutien vésical uresta® qui se trouvent dans votre trousse de départ afin de déterminer lequel vous convient le mieux.

Consultez les directives pour la sélection de la grosseur du pessaire dans notre section Soutien, afin de connaître les façons de savoir quel format vous convient le mieux.

Plusieurs indices fiables démontrent que le soutien vésical uresta® est de la bonne taille et correctement positionné :

  • Vous n’avez aucune sensation ou presque;
  • La poignée est insérée dans le vagin à une profondeur approximative de 2 cm (¾ po) à partir de l’entrée du vagin, ce qui peut habituellement être vérifié en insérant un doigt jusqu’à la première jointure et sentir l’extrémité de la poignée du soutien vésical uresta® handle;
  • La fuite urinaire cesse ou diminue de façon significative lorsque vous toussez, éternuez ou bougez;
  • Vous pouvez uriner ou aller à la selle lorsque votre soutien vésical uresta® est en place.

Vous ne devriez avoir aucune sensation ou presque lorsque le soutien vésical uresta® est correctement inséré. Certaines femmes mentionnent sentir que quelque chose se trouve à l’intérieur du vagin. S’habituer à cette nouvelle sensation peut prendre un certain temps, mais elle ne devrait toutefois vous causer aucune douleur. Dans le cas contraire, vous souffrez peut-être d’un trouble qui nécessite un traitement avant l’utilisation du soutien vésical uresta®. Consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien pour obtenir des conseils.

Si vous suivez les directives d’insertion et que vous positionnez votre uresta® juste passé l’entrée du vagin, vous ne pourrez l’insérer trop profondément.

Une fois que le soutien vésical dépasse l’entrée du vagin et passe sous l’os du pubis, là où il n’y a plus de pression ni de résistance, il se trouve alors à une profondeur d’environ 2 cm (¾ po) de l’entrée du vagin. Vous devriez sentir l’extrémité de la poignée du soutien vésical uresta® en insérant un doigt jusqu’à la première jointure. Si le dispositif ne fonctionne pas même lorsqu’il est correctement inséré, envisagez l’utilisation de la taille suivante.

Si vous éprouvez de la difficulté à atteindre la poignée, prenez quelques respirations profondes pour vous aider à relaxer, puis adoptez une position comme si vous tentiez d’aller à la selle. Ceci permettra au dispositif de glisser vers le bas afin que vous puissiez en saisir la poignée et ainsi le retirer. Envisagez également différentes positions comme vous asseoir sur la toilette, vous étendre sur un lit ou surélever votre jambe sur un banc pour avoir un meilleur accès à l’entrée du vagin. Si vous éprouvez des difficultés supplémentaires à retirer le soutien vésical, consultez un médecin ou obtenez une aide médicale, au besoin.

Le soutien vésical uresta® est une solution autogérée – vous n’avez donc pas besoin d’un médecin pour vous aider à trouver le format qui vous convient le mieux ou pour l’insérer29.

Avant le retrait du dispositif, lavez-vous les mains avec du savon et de l’eau, puis rincez en profondeur. Les muscles vaginaux maintiennent naturellement en place le soutien vésical uresta®. Relaxer le plancher pelvien aide à retirer facilement le soutien vésical uresta®, ce qui peut se faire en prenant quelques respirations profondes et en décontractant les muscles pelviens de la même façon que vous le faites lorsque vous urinez.

Séparez les lèvres du vagin avec le doigt d’une main, puis insérez l’index de l’autre pour localiser la poignée du soutien vésical uresta®. Saisissez le dispositif entre le pouce et l’index, et tirez-le droit vers le bas jusqu’à ce qu’il sorte. Pour certaines femmes, le retrait est facilité en faisant pivoter légèrement la poignée du soutien vésical uresta® tout en tirant délicatement sur celui-ci pour « relâcher la succion » et permettre le retrait facile.

Si vous éprouvez de la difficulté à atteindre la poignée, adoptez une position comme si vous tentiez d’aller à la selle. Ceci permettra au dispositif de glisser vers le bas afin que vous puissiez saisir sa poignée et le retirer plus facilement.

Non, cela n’est pas normal, mais un léger saignement peut se produire lorsqu’une femme souffre de troubles de santé préexistants susceptibles de s’aggraver par l’utilisation du soutien vésical uresta®. Si tel est votre cas, consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien avant l’utilisation d’un tel soutien vésical.

Si vous doutez que le soutien vésical uresta® est approprié en raison de troubles de santé préexistants, consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien. Les femmes souffrant de sécheresse et/ou d’atrophie vaginales utilisent le soutien vésical uresta® pour soulager avec succès leur incontinence urinaire d’effort, et le font souvent conjointement avec un traitement approprié pour traiter la sécheresse.

Bien que le soutien vésical uresta® n’est pas indiqué pour le traitement d’un prolapsus, les femmes qui en souffrent utilisent uresta® pour soulager avec succès leur incontinence urinaire d’effort. Si vous doutez que le soutien vésical uresta® est approprié en raison de troubles de santé préexistants, tel un prolapsus, consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien.

N’utilisez pas le soutien vésical uresta® si vous avez récemment subi une chirurgie vaginale. Consultez votre médecin, un physiothérapeute en santé pelvienne ou tout autre clinicien pour toute question concernant la pertinence d’utiliser le soutien vésical uresta®.

Il a été prouvé en clinique que le soutien vésical uresta® réduit ou élimine les fuites urinaires causées par l’incontinence urinaire d’effort chez 80 % des femmes testées. Si vous souffrez toujours de fuites urinaires même avec un soutien vésical uresta® correctement inséré, l’utilisation de la taille suivante pourrait contribuer à éliminer les fuites. Si les fuites ne cessent pas, envisagez de consulter votre médecin ou un physiothérapeute en santé pelvienne qui pourra déterminer si vous souffrez d’autres troubles pouvant contribuer au problème ou recommander des traitements supplémentaires pour votre incontinence urinaire d’effort, tels que des exercices de Kegel. Combiner l’utilisation de serviettes hygiéniques avec celle du soutien vésical uresta® s’avère également une solution dans les cas où celui-ci réduit les fuites sans les éliminer complètement.

Le soutien vésical uresta® est en plastique hypoallergénique, non absorbant, de qualité médicale. Il ne contient aucun latex de caoutchouc naturel et aucun phtalate comme le DEHP.

Vous trouverez des conseils supplémentaires dans le tableau Dépannage de la section Soutien

Besoin d’une feuille de triche?

Gardez ces réponses à portée de la main avec notre document imprimable  « Conseils et astuces d’utilisation. »